Les questions que vous vous posez sur les La Trémoille

Château des ducs de La Trémoille (Thouars)
Château des ducs de La Trémoille (Thouars)

Voici les cinq questions que vous vous posez (peut-être) sur la Maison de La Trémoille :

Quand a été fondée la Maison de La Trémoille ?

  • La maison de La Trémoille trouve son origine de Pierre Ier de La Trémoille (990-1040), premier seigneur du nom en l'an 1025, il fut nommé par son grand-père Guillaume III d'Aquitaine.

Quelles sont les familles apparentées aux La Trémoille ?

  • Grâce à leurs ancêtres, leurs alliances et leurs descendants il est dit par certains par historien que "La Maison de La Trémoille est la grand-mère de l'Europe !". En effet les Bourbon (famille royale française), les Orléans (branche cadette de la famille royale française) sont apparentés aux La Trémoille tout comme les familles : Montmorency, Laval, Salazar, Sully, La Rivière, l'Isle Bouchard, Bueil, Grimaldi (Monaco), de Saxe-Cobourg-Saalfeld, d'Amboise, d'Azay, Bourbon-Condé, Bourbon Montpensier, Coëtivy, Luxembourg, Hurlaut-Cheverny, d'Orange-Nassau, La Tour-d'Auvergne...

Les La Trémoille ont-ils régné sur un pays ?

  • Même s'ils ont été au sommet du pouvoir royal avec leurs cousins les rois de France, les La Trémoille n'ont jamais régné sur la France mais ils sont prétendants au trône de Naples étant les héritiers de la dynastie des Aragon. Cependant ils ont été surnommées "les petits souverains de Thouars".

Quels sont les plus hauts postes que les La Trémoille ont occupés ?

  • Dans divers domaines les membres de la famille de La Trémoille ont occupé de très hauts postes, par exemple Georges Ier : grand chambellan de France, Louis II : amiral et chef des armées royales, Henri II : roi titulaire de Naples, Antoine-Philippe : général des armées catholiques et royales, Charles V : académicien.

La maison de La Trémoille est-elle éteinte ?

  • Non, la maison de La Trémoille n'est pas tout à fait éteinte, contrairement à ce qui peut paraître. Toutes les branches (excepté celles des comtes de Laval et des marquis de Royan) se sont éteintes entre le XVI et le XVIIIème siècle. La branche principale (comtes de Laval) quant à elle s'est éteinte en 1933 avec la mort de Louis VI de La Trémoille. Seule la branche cadette (marquis de Royan) subsiste actuellement grâce au prince Jérôme. Les La Trémoille subsistent par leur nom grâce aussi à Charlotte de La Trémoille (soeur de Louis VI) en apportant au nom de son fils son nom de jeune fille. Le chef de cette lignée est Charles-Antoine de Ligne-La Trémoille.

Vendredi 28 juin 2019 - 15:00