Il y a 225 ans était guillotiné le prince de Talmont

Bonjour à tous et à toutes,

Aujourd'hui, 27 janvier 2019 est un jour spécial pour la Maison de La Trémoille puisque à cette même date, il y a 225 ans, dans la commune de Laval, devant son propre château était guillotiné Antoine-Philippe de La Trémoille, Prince de Talmont.

Général de l'armée catholique et royale sa capture fut un périple pour les autorités républicaines, puisque le prince s'évada une première fois de prison pour continuer son combat dans la défense de la monarchie. Mais il fut arrêté le 31 décembre 1793 par une patrouille de la garde nationale de La Bazouge-du-Désert. Lors de son interrogatoire face au général Beaufort il s'exclama "Je suis le prince de Talmont, seigneur de Laval et de Vitré. Soixante-huit combats contre les républicains ne m'ont pas effrayé ; je devais servir mon roi, et je ferai voir en mourant que j'étais digne de défendre le trône".

Le 26 janvier le prince est condamné à mort alors que certains républicains souhaitaient l'envoyer à Paris pour être jugé. Il est transféré à Laval dans la nuit pour être guillotiné le lendemain. Sa tête est placée sur un pique et est exposée pendant plusieurs jours devant son château.

Depuis sa mort, Antoine-Philippe de La Trémoille est considéré par les royalistes et les Vendéens comme un héros et un martyr de la révolution. Il aura combattu jusqu'à son dernier souffle pour la monarchie et le Roi !

Maison de La Trémoille


Dimanche 27 janvier 2019 - 15:28